Lignes directrices de pratique clinique Dépistage du diabète de type 1 et de type 2

Lignes directrices de pratique clinique Dépistage du diabète de type 1 et de type 2

Faute de données démontrant que certaines interventions permettent de prévenir le diabète de type 1 ou d’en retarder la survenue, le dépi- stage du diabète de type 1 n’est pas recommandé.  Chezlespersonnesde40ansetplusouchezcellesprésentantunrisque élevéd’aprèsuncalculateurdurisque,ilfautmesurerlaglycémieàjeun ou le taux d’hémoglobine glycosylée (HbA1c) tous les trois ans pour dépister le diabète.  Undiagnosticdediabètepeutêtreposéenprésenced’untauxd’HbA1c 6,5 % (voir le chapitre Définition, classification et diagnostic du diabète, p. S369).  La mesure de la glycémie 2 heures après l’ingestion de 75 g de glucose estindiquée lorsque laglycémie àjeun estde 6,1à 6,9mmol/Lou quele taux d’HbA1c est de 6,0 à 6,4 % afin de dépister une intolérance au glucose ou un diabète.  La mesure de la glycémie 2 heures après l’ingestion de 75 g de glucose peut êtreindiquée lorsque la glycémie à jeun est de 5,6 à 6,0 mmol/L ou que le taux d’HbA1c est de 5,5 à 5,9 % enprésence d’au moins un facteur de risque afin de reconnaître une intolérance au glucose ou un diabète.

Canadian Journal of Diabetes 2016

admin

Laisser un commentaire